Francisco Pez est un digital artistes dont les influences prennent source dans la culture urbaine, le dessin et le collage. Ses créations, cyniques, peuvent être définies ainsi:

"Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut descendre les poubelles." Jean Yanne

Son travail est un regard acide, faussement distrait et satirique sur l'impact de la pensée collective, sur notre façon de voir le monde et de l'appréhender. Il souhaite démontrer comment les différents médias et groupes sociaux influent sur la création de l'identité. 

Au travers d'une personnification par le pigeon, la société et l'individu sont souvent bousculés. Cette approche provocatrice permet d'illustrer la nature d'éternel insatisfait, de contestataire permanent et sans doute d'utopiste qu'est Francisco Pez. 

La mise en exergue d'éléments sociaux mineurs qui occultent des problèmes économiques et sociaux structurels est un des fers de lance de cet artiste.