Avec une descendance indigène brésilienne par sa mère et allemande par son père, l‘enfant Adriano est un admirateur né de la culture indigène et un passionné de la nature. Adriano subit l’influence des passions de ses parents et de la magie du monde de l’art.

A 19 ans, il s’inscrit à la Faculté d’Architecture et d’ingénierie, mais pendant ses années d’études, l’art devient peu à peu la seule chose qui l’intéresse vraiment. Autodidacte, il commence à peindre naturellement et commence à participer a de nombreuses expositions et événements artistiques de niveau national et international, recevant de nombreux éloges. Il décide alors de dédier sa vie a l’art.

Toutes les oeuvres de Monanc contiennent des éléments de la nature et des pigments uniques travaillés avec le feu et des réactions chimiques. Les matières premières que l’artiste utilise sont variées : papier, tissu, bois, plâtre, latex, graphites, aquarelles, empreintes digitales et photographies. Il affectionne particulièrement les couleurs puissantes et audacieuses qui confèrent à ses oeuvres cette si belle énergie.

Parmi les thèmes récurrents de Monanc nous retrouvons le papillon, symbole de liberté. Il est le lien entre la nature et l’homme. Le soleil, autre élément important de son oeuvre qui représente sa ville natale : la chaleur d’lguaçu. La faune et la flore, paysage et origine de son travail, influences des êtres et de leur destinée. Mais l’enfance reste une des thématiques clés de son paysage artistique. 

C‘est la construction essentielle des êtres, ce qui nous détermine et fait de nous ce que nous sommes : éternels enfants habités par la vérité et la pureté. A nous de les garder.

Monanc est préoccupé par l’avenir, ce qu’il traduit par une association omniprésente de l’humain et de la nature. L’un semblerait incomplet sans l’autre. Les êtres humains sont doublés d‘un côté animal et ne peuvent « éclore » que par cette symbiose représentée par l‘être mutant mi femme mi papillon. Ses paysages sont vastes et basés sur la favéla et le parc national d’lguaçu. Il est très ancré dans son pays et ces lieux donnent une force urbaine puissante à ses oeuvres.

ll a aussi l’habitude de faire des performances en direct devant le public dans différents lieux. L’artiste parle de nouvelle ère de l’expressionnisme. En effet. Monanc peint les âmes en leur donnant une forme, se sentant ainsi plus proche de Dieu... et utilise tous les éléments pour y accéder. 

EVENEMENT GRINGO

La couleur du Monde, Monanc, Paris Breakfast Run, 2017
Monanc, ArtActuel, 2016
Le sourire des couleurs, Monanc, Paname Café, 2016
Nuit Blanche, Monanc, Métro Palais Royale - Musée du Louvre, 2016 
Présentation de l'artiste Monanc à Paris, 
Galerie Golan Rouzkhosh, 2015